Claude Antoine

Arrière petit-fils du chef des députés protestataires de l’Alsace-Lorraine occupée, Jules-Dominique Antoine et du baron d’empire Jacques-Albert Verly, le colonel de l’escadron des Cent-Gardes de l’empereur Napoléon III, Claude Antoine ne pouvait rester insensible aux soubresauts de l’Histoire de France auxquels son père Maurice a participé activement durant la Seconde Guerre mondiale. Elle sera le principal objet de ses recherches.

Mais des dix ouvrages historiques qu’il a publié, le lecteur retiendra surtout, à l’issue de travaux historiques signalés, la judicieuse action tactique du capitaine Maurice Anjot qui maîtrisa d’emblée la mission stratégique dévolue au bataillon des Glières.

Claude Antoine est né à Annecy le 5 novembre 1953. Après des études secondaires, il rejoint l’ENSOA de Saint-Maixent au titre de l’Arme Blindée et Cavalerie avant d’effectuer un parcours professionnel au service de plusieurs communes du département haut-savoyard.

De Claude Antoine chez d’autres éditeurs :

Nâves-Parmelan. Un village dans la guerre.
De la Mandallaz à la Libération. Un maquis dans la guerre.
L’honneur d’un chasseur alpin. La bataille des Glières. Maurice Anjot.
Crash à Meythet. 15 août 1944
L’angoisse à l’aube. L’odyssée de Maurice Antoine pendant la seconde Guerre mondiale.
Le Bataillon des Glières.
Meythet. De l’an II à l’an 2000.
Orage en Champagne.

Les œuvres de Claude Antoine